Qui sommes-nous ?

La Fraternité Blanche Universelle est un mouvement spirituel basé sur l’enseignement d’Omraam Mikhaël Aïvanhov (1900-1986). Il a pour origine la Fraternité Blanche, qui a été fondée en 1900 en Bulgarie par Peter Deunov (1864-1944) et qui a reçu depuis 1997 la reconnaissance officielle des autorités bulgares (décret KB-15 du département des cultes du ministère de l'intérieur). De nombreuses associations se sont créées dans le monde pour satisfaire aux exigences légales et permettre à leurs membres de se réunir et travailler ensemble.

 

Plus largement, la Fraternité Blanche Universelle correspond à la Fraternité des Grands Maîtres Spirituels qui ont donné et continuent de donner à l’humanité les plus hautes impulsions, créant civilisations, religions et cultures. Parmi les Maîtres du passé les plus proches de nous, on citerait par exemple : dans l’Inde, Krishna et Bouddha ; en Perse, Zoroastre ; en Grèce, Orphée, Pythagore ; en Egypte, Thot Hermès ; en Judée, Moïse, Jésus et bien d’autres, connus ou inconnus, qui jalonnent l’histoire et qui constituent l’élite authentique de l’humanité, sans cesse penchée sur elle pour l’aider.

 

Ces grands Maîtres spirituels inspirent et soutiennent la Fraternité plus vaste des Saints, sages, prophètes, martyrs, initiés et génies de tous les pays et de tous les temps (cette Fraternité que l’on appelle ailleurs la "Communion des Saints" ou encore "l'Église Intérieure").

.

Les fondateurs de la FBU

master-deunov.jpg
OMA-1981.jpg

Peter Deunov (1864 – 1944), fils d'un pope orthodoxe, destiné à entrer lui-même dans le clergé, suit des études de théologie, puis de médecine aux Etats-Unis. De retour en Bulgarie en 1895, il passe cinq années dans la retraite et la prière. Musicien, mystique, visionnaire, il reçoit une initiation intérieure. Dès lors il consacre sa vie à l’élévation spirituelle du peuple bulgare. Il connaît bien son peuple : pendant onze ans (1901-1912) il visite toutes les régions de Bulgarie pour connaître les habitants, leur parler, les soigner, les conseiller.

Dès 1900, il donne des conférences publiques qui insufflent une vie nouvelle aux doctrines chrétiennes traditionnelles.

 

Sa conception du Christ se réfère à la dimension cosmique de l’Amour pur et désintéressé sur lequel sont fondés tous les mondes, grands et petits, visibles et invisibles. La mission de l’homme sur la terre est d’élargir sa conscience, de «vivre pour le tout» et de renaître intérieurement pour servir l’humanité.

En 1922, le Maître Peter Deunov inaugure à Sofia l’école ésotérique qui recevra le nom de Bialo Bratstvo, « Fraternité Blanche ». À Sofia, il donne chaque dimanche des conférences qui réunissent des disciples de plus en plus nombreux, attirés par sa sagesse, sa clairvoyance et son rayonnement de bonté : en 1939, ils seront environ 40 000 disciples en Bulgarie et dans d’autres pays d’Europe. Son audience grandissante n’est pas sans inquiéter les autorités politiques et religieuses de Sofia : en 1917, l’Église orthodoxe le fait assigner à résidence à Varna. En 1922, le premier ministre Stamboliiski demande à le rencontrer. En 1925, les services de la Sûreté le convoquent pour l’interroger sur ses idées.

A l'approche du deuxième conflit mondial, pressentant que les troubles politiques entraîneraient l'interdiction de toute association de caractère spirituel en Bulgarie, il envoie en France en 1937 son disciple Michaël Ivanov, pour préserver son enseignement, le propager et le développer

.

La Fraternité Blanche Universelle jouit depuis 1997 de la reconnaissance officielle des autorités bulgares (décret KB-15 du département des cultes du ministère de l'intérieur)

 

 

 

.

Omraam Mikhaël Aïvanhov (1900 – 1986), disciple de Peter Deunov, est arrivé en France en 1937 pour y poursuivre le travail de son Maître en donnant des conférences dans ce pays, puis dans d'autres pays d'Europe, ainsi qu'en Amérique du Nord.

Ses principales conférences sont traduites en plusieurs langues et éditées sous forme de livres et d’enregistrements numérisés (audio ou vidéo). Elles rendent accessible l’Enseignement de la Fraternité Blanche Universelle sur les cinq continents.

 

Son enseignement a une envergure universelle, et les méthodes qu’il donne répondent de plus en plus au changement des mentalités et aux problèmes posés par la vie quotidienne. Sa préoccupation constante a toujours été, comme il le disait lui-même, d’être utile à ses contemporains, de les aider à trouver en eux-mêmes les forces qui y ont été déposées par le Créateur, et de participer à la réalisation d’une famille planétaire profondément fraternelle, d’un âge d’or pour l’humanité.

 

Un Maître spirituel est un instructeur qui donne des clés pour comprendre le sens de l’existence et faire face aux situations de la vie qui se présentent. Son unique préoccupation est d’aider, d’éclairer ses disciples afin qu’ils puissent surmonter leurs difficultés, se développer et vivre une vie qui soit belle et pleine de sens.

 

Il est un exemple vivant. Ses actes sont en accord avec ses paroles. Il n’y a pas de contradiction entre ce qu’il enseigne et ce qu’il fait. C’est un être empreint de sagesse et d’amour. De nombreux livres, témoignages et récits, existent sur la vie d’Omraam Mikhaël Aïvanhov. Ils permettront aux lecteurs de découvrir qui il est et d’en apprendre davantage sur lui et son enseignement.

.

Biographie vidéo

Ce nom suscite parfois des interrogations de la part de personnes qui croient voir, dans le terme "Blanche", une référence à la couleur de la peau. Les deux termes "Fraternité" et "Universelle" qui l'encadrent devraient lever toute ambiguïté sur ce point.

 

signifie que cet enseignement s'adresse à la communauté des hommes sur toute la terre, dont la prédestination est de vivre ensemble comme les enfants d'un même père : Dieu.

 

 

ce terme doit être compris symboliquement. Il fait référence à la lumière blanche, symbole spirituel par excellence, qui est la synthèse de toutes les couleurs (ainsi que le révèle sa décomposition par le prisme), couleurs que la tradition mystique considère comme les manifestations des vertus de l'âme.

de par sa structure psychique, l'homme, créé à l'image de Dieu, est capable d'élever et d'étendre sa conscience jusqu'à une conception universelle de la vie.

 

Le nom "Fraternité Blanche Universelle" représente donc, par lui-même, un programme. Son enseignement est essentiellement une psychologie et une pédagogie ; une analyse précise des différents mécanismes du psychisme humain, ainsi que des méthodes et des exercices appropriés permettent à chacun de faire un travail sur lui-même par lequel il se sent véritablement devenir frère de tous les hommes, fils de Dieu, et habitant conscient de cette immense demeure qu'est l'univers.

.

Le nom "Fraternité Blanche Universelle"

Fraternité

Blanche

Universelle

Nos centres en Belgique
ClaireColline_0002 Façade Ouest.jpg
Centre Claire-Colline
(près de Bruxelles)
baimont_0001.jpg
Centre du Baimont (près de Liège)

Asbl FBU-UWB vzw
Centre de "Claire Colline"

Tel : 0032 (2)653.30.26

claire.colline@skynet.be

Centre "Le Baimont"

Tel : 0032 (0)4 234 21 83

fbu.baimont@caramail.com